AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Nouvelles Procédures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etat-major
Webmaster ▌Responsable Forum

Webmaster ▌Responsable Forum
avatar

Date d'inscription : 04/10/2014

MessageSujet: Nouvelles Procédures    Lun 20 Mar - 17:27

Nouvelles Procédures
Survoler pour voir les détails
▪ Modification des règles du Talus et du Personnel
Copyright Elhenna
Introduction


Sur ordre du Colonel Mayeul Straken, nouveau commandant de la Force d'Intervention Arez, une nouvelle réglementation s'applique sur le TALUS jusqu'à nouvel Ordre. Le responsable de la Sécurité a été nommé en la personne du Soldat Deuxième Classe Elhenna Foster. Bien qu'elle dispose d'un grade de seconde classe, elle a un officier de sécurité à bord du Talus. En cas d'infraction de n'importe quel point de ses procédures, la sanction sera appliquée à l'ensemble de l'unité ou des unités des éléments perturbateurs. Voici donc les nouvelles procédures que l'ensemble de la Force d’Intervention doit impérativement connaître !

Continuité du commandement


En cas de disparition ou d’indisponibilité du colonel Straken, le commandement de plus haut niveau à bord du Talus est assuré par le commandant en second Azkadelia Tyrell. En cas de disparition ou d’indisponibilité du commandant en second Azkadelia Tyrell, le commandement de plus haut niveau à bord du Talus est assuré par le sergent-chef Dunn. Cette chaîne de commandement a pour objectif d’assurer au maximum la pérennité du Talus.

Relations intimes


Les relations intimes entre soldats sont tolérées sous certaines conditions uniquement. Elles sont possibles entre soldats de même grade et d’escouades différentes. Elles doivent demeurer dans le cadre strictement privé et hors des heures de travail afin de limiter les jugements faussés au combat, le minage de la chaîne de commandement et les tensions.

Armements


Les soldats du Talus ne peuvent porter que les armes reconnues comme réglementaires par le présent règlement. Le port et la simple présence à bord de toute autre arme (armes personnelles notamment) est soumis à une autorisation spéciale délivrée par le Colonel Straken ou son représentant le cas échéant.

Entretien de l'équipement


Chaque soldat est responsable de l’état de son matériel. S’il constate un problème ou un défaut sur ledit matériel, il est de sa responsabilité d’en avertir un armurier du Talus. L’équipement est confié à chaque soldat, et même si une certaine personnalisation est tolérée, les modifications apportées ne doivent pas remettre en cause l’efficacité des dits équipements, qui doivent respecter les normes impériale Républicaine . Le Talus ne peut proposer que les pièces standards et ne fournira aucune ressource pour l’entretien des armes personnelles ou la personnalisation des armes réglementaires.

Utilisation des armes


L’utilisation de toute arme à bord du vaisseau est interdite, sauf dans le cas de la légitime défense, pour repousser un abordage, dans les salles d’entraînement dédiées, ou sur instruction spécifique du haut commandement du Talus, ceci afin d’éviter tout risque pour l’intégrité de la coque du vaisseau. La sécurité et ses officiers peuvent faire usage de leurs armes librement, dans le respect de ses procédures internes dont ils sont les seuls à connaître.

Restrictions d'accès


Sauf ordonnance spéciale du haut commandement et de manière ponctuelle, diverses zones du croiseur sont expressément interdites d’accès à toute personne autre que le personnel dûment autorisé. Cette liste inclut notamment, la passerelle, le bureau des commandants et les quartiers et de leurs bureau ainsi que les bureaux de l’ensemble des responsable de secteurs (Analyse, Transmissions, etc.), le bureau du Major Tarkof, l’infirmerie hors des zones et heures de visites. De manière générale, chaque soldat ou membre d’équipage du Talus est titulaire d’un secteur d’assignation, qui ne lui permet en aucune façon d’accéder librement aux autres secteurs (autres que les secteurs « de vie » telles que cantinas, mess, dortoirs, salles de détente etc.). Les membres de la sécurité et ses officiers disposent d'autorisations temporaires dans certaines zones prévue dans le cadre des patrouilles internes.

Confidentialité


L’intégralité du personnel du TALUS est soumis à un devoir de confidentialité. Cette discrétion s’étend notamment à la position du vaisseau, son état, sa puissance de feu, ses pertes, ses membres d’équipage, son organisation interne, la fréquence de ses ravitaillements, ses alliés, ses protocoles de transmissions, ses procédures, ses missions, et, de manière plus générale, à tout élément permettant à l’ennemi d’organiser ou de faciliter une quelconque opération visant le bâtiment ou ses membres.

Approche, appontage et décollage


Tout vaisseau approchant de la zone de sécurité du Talus sans s’identifier spontanément sur la fréquence générale ouverte ou sans répondre aux injonctions du contrôle de vol ou des chasseurs d’escorte sera considéré comme agresseur, et de fait, abattu. De même, tout vaisseau, même identifié, entamant une procédure d’appontage ou de décollage sans accord du contrôle aérien sera abattu. Le contrôle de vol a toute latitude pour organiser les appontages et décollages dans l’ordre qui lui semble être le plus pertinent.

Procédure d'arrivée à bord


A son arrivée à bord, il sera demandé à tout nouvel arrivant n’appartenant pas directement à l’équipage de déclarer l’intégralité de ses armes. Les équipes de sécurité procéderons ensuite à un scan non intrusif. Si toutefois un dispositif explosif, une arme quelconque, et de manière générale un dispositif suspect non déclaré précédemment est détecté lors de ce scan, le nouvel arrivant sera considéré comme hostile et neutralisé en conséquence. Une fois autorisé à monter officiellement à bord, le nouvel arrivant pourra conserver les armes déclarées, tant qu’elles sont visibles (autant que possible). En ce qui concerne les membres d’équipage revenant de permission, ils sont systématiquement soumis à un scan non intrusif, qui peut éventuellement se poursuivre par une fouille détaillée si la sécurité à le moindre soupçon concernant l’introduction de contrebande ou de substances prohibées à l’intérieur du vaisseau.

Substances prohibées


La sécurité du Talus est à l’affut de la présence à bord de toute substance pouvant potentiellement présenter un danger pour le bon fonctionnement du bâtiment. Ceci inclut de manière non exhaustive les explosifs, et les drogues de toutes sortes.

Scans et fouilles


La sécurité se réserve le droit de procéder à sa convenance à des fouilles plus ou moins détaillées des personnes ou des secteurs. Ces contrôle peuvent viser n’importe quel membre d’équipage, allié, invité ou visiteur du bord, et ce à n’importe quel instant et autant de fois que la sécurité le jugera nécessaire.

Agression


Toute atteinte au personnel ou à l’efficacité active du vaisseau de quelque manière que ce soit sera considérée comme une agression par la sécurité, qui réagira en conséquence, suivant ses procédures internes. Ces procédures impliquent l’usage de la force létale si nécessaire.

Animaux


La sécurité du Talus décline toute responsabilité concernant ses réactions en présence d’animaux errants dans les couloirs. En particulier, les invités, alliés et visiteurs sont responsables des dommages commis par les animaux qu’ils auront cru bon d’amener à bord.

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles Procédures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment enregistrer/exporter mon arbre en format PDF?
» Tres mauvaise nouvelle ( retrait preventif ) HELP !
» Le sac plastique
» Caen n°1.
» dématérialisation des procédures!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Force d'Intervention Arez :: Caserne :: Manuel Militaire-
Sauter vers: